La musique à Japan Expo 2018

Festival de la culture et des loisirs japonais, Japan Expo 2018 réserve une place importante à sa programmation musicale. Sur les scènes du festival qui peuvent accueillir des milliers des spectateurs, de nombreux concerts et showcases d’artistes reconnus s’enchaînent pendant 4 jours. J-pop, rock, hardcore, enka, anisong : tous les genres de la scène musicale japonaise sont représentés. 

Le festival acceuille ainsi plus de 150 000 spectateurs lors de ses concerts. Japan Expo se place ainsi comme l’un des événements musicaux majeurs de l’été en Île-de-France.

Fort de son expérience et de sa réputation internationale, Japan Expo est devenu un véritable tremplin artistique au Japon : des concours de musique sont organisés à Tokyo et les groupes gagnants viennent se produire en France, pendant le festival. Japan Expo propose également aux visiteurs une programmation « tremplins » afin de faire découvrir des artistes aux visiteurs.

Avec plus de 30 concerts et showcases, des dizaines d’artistes et de groupes japonais invités et des scènes pouvant accueillir des milliers de spectateurs, Japan Expo est le festival de l’été spécialiste en musique japonaise.

LES TREMPLINS J-MUSIC
La nouvelle scène musicale japonaise

MIREI
Dès l’adolescence, MIREI remporte la plus grande compétition de danse du Japon et se produit à New York où elle rejoint le choeur Gospel For Teens (qui reçoit un Emmy Award). Arrivée première à l’Amateur Night de l’Apollo Theater, MIREI sort son premier single américain. Son premier album japonais sorti en 2016 devient rapidement numéro 1 sur iTunes. Depuis 2016 MIREI enchaînent les concerts aux États-Unis où elle
interprète ses chansons originales mais aussi des reprises de hits américains. En 2017, elle devient l’un des personnages principaux de la comédie musicale hip-hop inspirée de Tokyo Tribe réalisé par Sion Sono. Son dernier single, Dear My Boo (mars 2018), s’est à nouveau classé numéro 1 sur iTunes. Grâce à sa voix puissante et à ses talents de danseuse, MIREI ne cesse d’affirmer sa présence sur la scène musicale internationale.

LUV K RAFT
LUV K RAFT se forme en 2013 et ses membres ont la particularité d’être les producteurs de leur propre groupe. Ils assurent ainsi toutes les fonctions de l’écriture des morceaux en passant par la réalisation des clips ou encore la conception de leurs images et illustrations. Leur qualité musicale attire beaucoup de médias et a déjà conquis un large public. Leurs chansons ont même été régulièrement utilisées pour des publicités ou des émissions de télévision, et ce dès la formation du groupe. Le quatuor a également fait la première partie de nombreux concerts d’artistes japonais et va rejoindre un grand label dès cet été.

CONCOURS TOKYO CANDOLL :
Les nouveaux talents d’idols

« Des idols à la conquête du monde pour représenter le Japon ! » C’est sur cette idée qu’a été lancé le concours d’idols Tokyo Candoll en 2015. Après le succès des trois premières éditions, il revient en 2018. Ce tournoi offre à l’artiste ou au groupe gagnant la chance de se produire sur scène à Japan Expo. Les votes du public qui assiste à chaque étape du concours au Japon permettent de désigner la nouvelle génération d’idols qui représentera le Japon. Tokyo Candoll permet aux public français de découvrir de nouveaux talents d’idols sur la scène de Japan Expo, partenaire du concours ! Depuis l’année dernière l’événement s’est développé avec Tokyo Candoll – Boys -, une déclinaison du concours présentant des groupes d’idols masculins.

TERCERA TRAPs
Gagnants Tokyo Candoll – BOYS – 2018
Le Men’s Idol Group TERCERA TRAPs a été fondé le 25 novembre 2017. En seulement 6 mois d’existence, ils ont gagné le concours de Tokyo Candoll-BOYS- ! Ils visent une carrière internationale. « Nous sommes encore imparfaits mais nous espèrons faire connaître le nom de TERCERA TRAPs au plus de gens possible. Venez-nous voir en concert ! »

BANZAI JAPAN
Gagnantes Tokyo Candoll 2018
Les membres du groupe viennent de toutes les régions et elles sont pleines d’originalité. Elles utilisent les sensu (éventails japonais) pendant leurs performances et leur style de musique est mi-japonais, mi-occidental. Elles vont transmettre les charmes du Japon avec leurs performances « techniques » et leur esprit d’ « omotenashi ». Ce sont des Yamato Nadeshiko (vraies Japonaises) modernes.

IDOLS ET J-POP
Le rendez-vous des fans de J-pop

WI-FI-5
Les cinq idols de Wi-Fi-5 sont découvertes en 2017 lors d’une audition très médiatisée au Japon. Très vite, elles sortent un premier album, Hajimari No Courage, puis interprètent des génériques d’anime populaires, dont celui de fin de la deuxième saison de Chi : Une vie de chat. En l’espace de seulement un an, ces dernières ont réussi à s’imposer sur la scène J-pop et se sentent déjà prêtes à conquérir un public au-delà des frontières japonaises. Les membres Raimu SHIRATORI, Nagisa TAKANO, Simon et Claire Tomiko viennent à Japan Expo en juillet prochain pour rencontrer pour la première fois le public français lors de deux showcases, de dédicaces et de sessions photo !

MANEKI KECAK
Maneki Kecak est un groupe d’idols créée en 2015 et constitué de 5 membres. Leurs premiers singles les propulsent immédiatement au 1er rang du classement Oricon (société japonaise qui fournit des statistiques de vente et des actualités en relation avec l’industrie du divertissement). Le groupe enchaîne ensuite les tournées, concerts et singles (produit par le label Universal Music Group). En 2017 le magazine britannique
Classic Rock place le groupe dans son top 10 des meilleurs groupes et artistes rock japonais. En avril 2018, Maneki Kecak sort un album et un single qui devient le thème du générique de fin de l’anime GeGeGe no Kitarô. À l’automne les 5 idols donneront un concert dans la célèbre salle de spectacle du Nippon Budokan à Tokyo. À titre comparatif, ce lieu a accueilli des artistes illustres tels que les Beatles ou encore Joe HISAICHI.

MeseMoa.
Les neuf membres de MeseMoa. font connaissance grâce à un site de partage de vidéos et forment le groupe en 2012. D’abord connus pour avoir posté des reprises de chorégraphies de chanteurs célèbres sur internet (leurs clips comptabilisent plus de 50 millions de vues), ils sont vite amenés à se produire eux-mêmes en spectacle. En 2016 le groupe réalise sa première tournée dans tout le Japon et le groupe prépare un concert qui aura prochainement lieu dans la prestigieuse salle de spectacle du Nippon Budokan !

= LOVE
=LOVE (equal love) est un groupe d’idols et de comédiennes de doublage co-produit par Rino SASHIHARA (membre du groupe HKT48) et la prestigieuse Yoyogi Animation Academy. =LOVE signigie qu’une idol « doit être aimée de ses fans et doit aimer son travail ». Leur premier single, =LOVE, sorti en septembre 2017, atteint la 8e place au classement Oricon, puis leur deuxième, Bokura no Seifuku Christmas, se classe 3e. En février 2018, elles montent pour la première fois sur scène en tant que comédiennes de doublage dans la comédie musicale Kemono Friends.

VARIÉTÉ ET MUSIQUE TRADITIONNELLE
Inspirations traditionnelles et créations modernes

Misaki IWASA
Misaki IWASA fait ses premiers pas dans le domaine de la musique en 2010 lorsqu’elle rejoint le célèbre groupe d’idols J-Pop AKB48. Elle entame parallèlement une carrière solo en 2012 comme chanteuse de enka, un style de musique de variété japonaise. En 2016, elle quitte le groupe AKB48 pour se consacrer uniquement à sa carrière solo. La chanteuse compte à ce jour 2 albums et 7 singles. Sa célébrité dépasse aujourd’hui les frontières du continent asiatique et lui permet de se produire aux quatre coins du monde.

Cécile CORBEL
Connue pour être la compositrice de la bande originale du film du studio Ghibli Arrietty, le petit monde des chapardeurs, Cécile Corbel vient partager avec vous les airs mystiques de ses titres entre folk et pop. Harpiste, chanteuse, compositrice et auteur, Cécile CORBEL trouve son inspiration dans l’imaginaire arthurien, l’atmosphère des landes bretonnes et les contes ancestraux. Le résultat se situe entre folk
country et pop mystique, une atmosphère onirique que l’on retrouve dans Arrietty, le petit monde des chapardeurs, réalisé par Hiromasa YONEBAYASHI sur un scénario de Hayao MIYAZAKI. La bande originale de ce film lui a valu de nombreuses récompenses, dont deux disques d’or et le titre de meilleure bande originale 2010 au Japon.

ANISONG
Les génériques des dessins animés en concert

Yoko TAKAHASHI
Yoko TAKAHASHI a fait ses débuts de chanteuse solo en 1991. Depuis elle a sorti 25 singles, 13 albums et 8 best of. Ses titres les plus célèbres sont Zankokuna Tenshi no Te-ze (A Cruel Angel’s Thesis), le générique de début de l’anime NEON GENESIS EVANGELION, et Tamashii no Rufuran (Soul’s Refrain).

ROCK ET ELECTRO
Tour d’horizon de la nouvelle génération J-rock

CRYTAL LAKE
Crystal Lake est un groupe influencé par le hardcore du milieu des années 90. Leur premier album, Dimension (2006) est un vrai succès auprès des jeunes Japonais qui se déchainent sur leurs morceaux. En 2012 le chanteur et le batteur quittent le groupe et arrivent alors le chanteur Ryo et le batteur Gaku, aux côtés de Shinya et YD à la guitare, et Bitoku à la basse qui forment le groupe aujourd’hui. En 2014, ils sortent un nouvel EP, Cubes, qui arrive à la 5e place du top Oricon des albums indépendants. Depuis le groupe enchaîne les tournées internationales et a fêté ses 15 ans avec une tournée européenne avec 15 groupes invités.

THE SIXTH LIE
THE SIXTH LIE est un groupe d’électro-rock fondé en mai 2015 à Tokyo, par Arata (le chanteur), Reiji (le guitariste) et Ray (le batteur). Le groupe est réputé pour sa musique hybride et pour leur concept néo-futuriste porté par des thèmes inspirés de la science-fiction et du cosmos. Le nom du groupe vient d’une citation du compositeur Claude DEBUSSY : « L’art est le plus beau des mensonges. » En nommant leur groupe THE SIXTH LIE, les membres ont choisi de créer un mensonge qui irait au-delà des cinq sens, si beau qu’aucun mot ne saurait l’exprimer. THE SIXTH LIE a sorti trois albums, réalisé une tounée et vient d’interpréter le générique de fin de l’anime Golden Kamui.

Gagnante 2018 : Emi ARISAKA
Emi ARISAKA poursuit sa carrière depuis plus de 10 ans en tant qu’auteure, compositrice et interprète. Son style lolita, ses chansons pleines d’énergie et son caractère bien trempé font sensation dans l’univers du J-rock et lui ont permis de gagner le coeur de nombreux fans qui la suivent activement sur les réseaux sociaux. Son image est aussi un moyen de promouvoir la mode lolita, qu’elle aime particulièrement et qu’elle met en avant avec sa propre ligne de vêtements, StrawberryWarS. Elle a déjà sorti 2 albums et 6 singles en l’espace de 2 ans, ce qui est exceptionnel pour un artiste indépendant. Tous les mois, elle est en concert live
dans la salle branchée des Hatsudai Doors et se produit régulièrement à Tokyo et Nagoya. Présente trois jours au festival, elle est en showcase sur la scène Karasu et donne rendez-vous aux visiteurs lors de séances de dédicaces et rencontres.

JAPAN EXPO ROCKs :
les nouveaux talents du rock japonais

Le concours de nouveaux talents dédié au J-rock lancé par la société TENKUI, qui gère des live house au Japon, revient pour une 2e édition. La nouvelle génération du J-rock s’affronte sur scène au Japon avec un but : remporter ce concours qui leur permettra de se produire en France, à Japan Expo, partenaire du concours. De janvier à avril, groupes et artistes japonais se produisent dans les live house de Tokyo, d’abord sélectionnées par les votes du public, un jury de professionnels délibère pour désigner le gagnant. JAPAN EXPO ROCKs permet au public de découvrir de nouveaux groupes et artistes, tout en les aidant à se lancer.

Toute la programmation sur le site :
https://www.japan-expo-paris.com/fr/

Source : Communiqué de presse officiel

Comments

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.